Renault AIR4 : Quand la 4L prend les airs

L’icône de Renault, la 4L, continue, 60 ans après, à susciter les plus improbables créations. Entrant dans le cadre des célébrations de cet anniversaire, des projets innovants ont, en effet, permis notamment au centre de design TheArsenale de proposer une réinterprétation futuriste de ce modèle qui a conquis plus de 8 millions de clients à travers 100 pays.
Pour fêter cet anniversaire, Renault a mis en œuvre différentes initiatives pendant toute l’année. Pour conclure en beauté, la marque a décidé, en association avec TheArsenale, de créer un showcar qui présente cette offre décalée de 4L.


Renault 4 originale était une voiture simple, efficace et polyvalente construite entre 1961 et 1992. Une voiture «blue-jean», comme la décrivait l’ancien dirigeant du Groupe Renault, Pierre Dreyfus.
Véritable icône au service des familles, des professionnels, mais aussi de la gendarmerie et de la Poste, elle a aussi aidé plusieurs générations de jeunes conducteurs et conductrices à se lancer sur les routes. Ses valeurs et ses qualités ont convaincu TheArsenale de collaborer avec Renault pour réinventer la 4L et lui faire emprunter les autoroutes invisibles au-dessus de nos têtes.


Renault s’est associée à TheArsenale pour ce projet unique en son genre et le résultat est sans précédent. AIR4 est un symbole d’indépendance et de liberté, face à la détérioration de la circulation, à l’impasse vers laquelle nous avançons et à l’espace libre dans le ciel. Ainsi, AIR4 revendique les airs comme la route du futur.
Côté design, AIR4 est le résultat de la réinterprétation de l’icône rétro par TheArsenale, loin des codes classiques de la voiture moderne. Le véhicule, entièrement conçu en fibre de carbone, conserve les mêmes lignes et volumes que la 4L originale tout en offrant de nouvelles capacités dynamiques.
La rigidité a été complètement révisée pour inclure de nouveaux concepts tels que la poussée ou la montée, ce qui a nécessité des heures de calculs et de tests. Grâce à des techniques de design génératif et à l’intelligence artificielle, les ingénieurs de TheArsenale ont pu tester plusieurs téraoctets de données pour améliorer et affiner les idées des designers avant même d’entamer les premiers essais dans le monde réel.
L’AIR4 n’a pas besoin de roues pour se déplacer. Elle utilise quatre doubles hélices, une à chaque coin du véhicule.
Le châssis est posé au centre du cadre et le conducteur peut prendre place dans l’habitacle utilitaire en levant le châssis réimaginé de Renault 4, qui est fixé sur le devant.
D’un point de vue technique, AIR4 est alimentée par des batteries lithium polymère de 22 000 mAh, avec une capacité totale de 90 000 mAh.


Le véhicule peut atteindre une vitesse maximale horizontale de 26 m/s avec une inclinaison de 45° pendant le vol et jusqu’à 70° d’inclinaison maximale. Elle peut voler jusqu’à 700 m d’altitude avec une vitesse de décollage de 14 m/s, limitée à 4 m/s pour des raisons de sécurité, et une vitesse à l’atterrissage de 3 m/s. Enfin, AIR4 offre une poussée vectorielle maximale de 380 kg, soit 95 kg par hélice.
Autant dire que cette voiture mythique, 30 années après sa disparition des catalogues de la marque française, revient aujourd’hui sous la forme de concepts, en attendant de réintégrer les chaînes de production du groupe sous des réinterprétations, sans doute moins extravagantes, mais sûrement plus modernes et en adéquation avec les nouvelles attentes des clients.

A.Media

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page