Suzuki : Le S-Cross fait peau neuve

Le Suzuki S-Cross a perdu le préfixe SX4. Il ne propose qu’un moteur : le 1.4 l Boosterjet à microhybridation 48 V. Ce renouvellement est surtout synonyme d’une mise à jour technologique à bord.
On dirait un facelift, pourtant Suzuki parle bien de nouvelle génération. Le S-Cross capitalise donc sur ses acquis pour son renouvellement. Le gabarit ne varie pas avec ses 4,30 m de long, mais la nouvelle calandre et les retouches apportent un peu plus de robustesse à l’avant. Les feux arrière apportent un effet de transparence au hayon. À bord, un écran de 9 pouces a fait son apparition. Il est la nouvelle interface multimédia avec les fonctions d’appairage et la reconnaissance vocale.


Le S-Cross ne propose qu’un seul moteur, le turbo Boosterjet 1,4 l à injection directe de 129 ch et 235 Nm avec une microhybridation 48 V SHVS. Cette dernière est simplement une assistance électrique de 10 kW (14 ch) pour réduire la consommation, en permettant notamment de réduire le couple moteur. Le S-Cross est une traction de série. Mais il est possible de choisir une transmission intégrale AllGrip avec 4 modes de fonctionnement, Auto, Sport, Snow et Lock. En fonction de la sélection et des conditions de conduite, le système enverra une partie du couple vers les roues arrière.
Passage obligé, le S-Cross a droit à une panoplie d’assistance revue et corrigée. Le SUV japonais dispose notamment d’une caméra et d’un laser pour détecter les risques de collision.
C’est notamment utilisé par le freinage automatique et par le régulateur de vitesse actif capable d’arrêter le véhicule et de le relancer ensuite dans les embouteillages, après 2 s, pour suivre le véhicule qui précède. D’autres caméras sont installées pour offrir une vision à 360° lors des manœuvres.

A.Media

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page