Toyota bZ4X : Un grand pas vers le tout électrique

La première voiture 100 % électrique de Toyota est prête. Ce SUV dispose d’une autonomie de plus de 400 km et d’un chargeur rapide de 150 kW. Il existe même avec des panneaux solaires.
La Toyota bZ4X définitive est fidèle au concept dévoilé début de l’année. Il lance la marque dans la course à l’électrique avec un véhicule aux spécifications en phase avec les dernières évolutions dans ce segment. Ainsi sa batterie de 71,4 kWh assure une autonomie maximale de 450 km. Toyota ne le précise pas, mais c’est certainement avec la variante à 2 roues motrices avant de 204 ch et 265 Nm. Elle offre une accélération de 0 à 100 km/h en 8,4 s et une vitesse de pointe de 160 km/h.


4 roues motrices
Une version à 4 roues motrices de 217,5 ch et 336 Nm est également au catalogue (0 à 100 km/h en 7,7 s). Cette transmission intégrale, développée avec l’aide de Subaru, fonctionne avec deux moteurs de 80 kW (un par essieu). Ce système propose différents modes de conduite XMode. Il dispose de réglages pour progresser dans la neige ou la boue, dans la neige/boue profonde (en dessous de 20 km/h) et même en tout terrain avec le Grip Control (en dessous de 10 km/h).


Cette Toyota utilise la nouvelle plateforme e-TNGA dédiée à la conduite électrique et destinée à la série « bZ » synonyme d’électromotorisation chez le constructeur. Cette architecture se caractérise notamment par un empattement long. Elle loge bien évidemment une batterie. Celle-ci, lithium-ion, offre plus de 70 kWh de capacité. Et donc une autonomie confortable.


Le chargeur rapide DC a une puissance de 150 kW. De quoi récupérer 80 % de capacité en 30 minutes. Un chargeur triphasé de 11 kW s’ajoutera par la suite (fin 2022). Le petit plus, c’est le toit solaire. En option, la bZ4X peut accueillir des cellules photovoltaïques sur son toit pour se recharger « gratuitement » en conduite ou à l’arrêt. Toyota promet jusqu’à 1800 km par an en énergie solaire.


La Toyota bZ4X est la première voiture de la marque avec une direction à commande électrique « steer-by-wire ». Cette option « One Motion Grip » remplace le volant traditionnel. Il rappelle les commandes d’un avion. Le système électronique ajuste l’angle des roues en fonction de l’intention du conducteur. Pour braquer à fond, il suffit d’un tour de volant de 150 °, précise le constructeur.


Malgré tout, l’habitacle est plutôt traditionnel, avec un grand écran central. Il est indispensable au système multimédia avec technologie de communication OTA (over-the-air) pour la mise à jour logicielle. Le poste de conduite est également doté d’un compteur numérique avec un écran TFT de 7 pouces. Toyota promet un bel espace pour les jambes, grâce à son empattement long. Le coffre dispose d’un volume de 452 litres. Quant à la sécurité, la bZ4X est dotée du Toyota Safety Sense de troisième génération avec une grande panoplie d’assistances en tous genres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page