Toyota Prius : Place à l’hydrogène

previous arrow
next arrow
Slider

Sortie prévue : 01.03.2025
Le successeur de la Toyota Prius serait également proposé avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable fonctionnant à l’hydrogène. Précisons d’abord qu’il ne s’agit pas d’un FCEV avec une technologie de pile à combustible, comme c’est le cas de la Toyota Mirai.
La Toyota Prius existe depuis un certain temps, ce qui signifie que la génération actuelle de la pionnière des hybrides n’arrive pas à suivre la concurrence qui devient rapidement plus intelligente. Mais le constructeur japonais espère changer cela bientôt, car le successeur de la Toyota Prius aura également une variante hybride rechargeable qui fonctionne à l’hydrogène. La date de lancement est prévue à la fin 2024, début 2025. Cela ne signifie pas que la prochaine génération ne sera plus vendue avec une configuration hybride, comme c’est actuellement le cas.
Cette source d’énergie à base d’hydrogène est un moteur à combustion interne classique et donc très différent du groupe motopropulseur FCEV utilisé par la Toyota Mirai. Il s’agit, en fait, d’une voiture électrique, qui ne tire pas son énergie d’un énorme bloc de batteries, mais d’une pile à combustible qui convertit l’hydrogène en électricité. Le moteur à hydrogène de la nouvelle Toyota Prius ne sort pas de nulle part, depuis quelque temps déjà, les Japonais expérimentent un moteur suralimenté à trois cylindres de 1,6 litre qui consomme de l’hydrogène en lieu et place de l’essence. Le grand avantage, pratiquement aucun CO2 et seulement un peu de NOX. Mais où peut-on faire le plein d’hydrogène ?

A.Media

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page